Les Hommes Debout

Rue du Meiboom X Rue de l’Ommegang
1000 Bruxelles

lat : 50.852438
lng : 4.361649

GO

| by Bruce Clarke

Muyira Arts et Mémoire
Fondée en 2014, Muyira – Arts et Mémoire est une asbl dont les activités s’articulent principalement autour de deux axes. Le premier axe concerne la mémoire des crimes de génocide et des crimes contre l’humanité. Un volet particulier est consacré au génocide perpétré contre les Tutsi du Rwanda en 1994 et reconnu officiellement par les instances de l’Organisation des Nations Unies. Muyira propose différentes approches pédagogiques, parmi lesquelles les expressions artistiques comme outils de transmission et de réflexion sur ces crimes. Elle étend ses actions à la lutte contre toute forme de racisme, de xénophobie, de sexisme et d’homophobie. Le second axe des activités de l’asbl concerne la création et la diffusion artistique sous différentes formes.

Projet « Debout. Be »
Debout. Be est un projet porté par l’ASBL Muyira- Arts et Mémoire et basé sur le concept des Hommes debout de l’artiste plasticien Bruce Clarke. Vingt-cinq ans après le génocide au Rwanda, ce travail vise à perpétuer la mémoire des victimes. Le projet consiste à peindre de manière durable sur une façade bruxelloise une figure d’Homme debout et à organiser des animations culturelles et pédagogiques autour de l’œuvre.
Les Hommes debout est un projet d’art plastique pour la mémoire et la dignité des victimes de crimes contre l’humanité et de génocide issu d’une longue réflexion de Bruce Clarke sur les rapports de force et le racisme. Le projet est initié en hommage aux victimes du génocide des Tutsi de 1994 au Rwanda pour répondre à la demande de la CNLG (Commission Nationale de Lutte contre le Génocide du Rwanda) de trouver des formes artistiques liées au travail de mémoire, qui pourraient être présentées lors des cérémonies de commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda. Le projet consiste à peindre les figures hommes, femmes ou enfants plus grandes que nature – jusqu’à 10 mètres de hauteur. Ces figures apparaitront aux passants telles des images silencieuses mais incarnées, des silhouettes esquissées mais affirmées, des personnages anonymes mais familiers, symboles de la dignité des êtres humains confrontées à la déshumanisation qu’implique le génocide. Ces Hommes debout se dressent comme les témoins d’une histoire douloureuse. L’intention est de redonner une présence aux disparus, de restaurer l’individualité des victimes, et de leur rendre leur dignité.
En amont de la 20ème commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda, les œuvres d’Hommes debout ont apparu en plusieurs lieux du monde. 
 Le but était de faire connaitre l’histoire du génocide au Rwanda à la communauté internationale, de sensibiliser l’Humanité aux évènements de 1994 et de créer un pont entre les Rwandais et le reste du monde. Dans ce cadre, une exposition hautement symbolique des Hommes debout sur kakémonos fut déployée sur la façade du Musée de la Ville de Bruxelles sur la Grand-Place. Œuvre éphémère, le souhait de l’asbl Muyira- Arts et Mémoires, du plasticien Bruce Clarke et de la Ville de Bruxelles était de réaliser une œuvre plus pérenne. Ce souhait a été réalisé grâce aux Logements Bruxellois qui ont gracieusement prêté une façade d’un de leurs immeubles pour la réalisation de cette œuvre de grande importance.