Olimpia Velasco & Esther Pizarro Juanas // Efecto Mariposa

Rue de la Science 14c, 1040 Bruxelles, Belgique

Rue de la Science 19
1000 Bruxelles

lat : 50.842447
lng : 4.371432

GO

Visites sur rendez-vous via mail : emb.bruselas.ofc@maec.es

Nom de la fresque
Efecto Mariposa
Adresse
Ambassade d’Espagne – Rue de la Science 19 – 1000 Bruxelles
Date de réalisation
08-2020
Quartier
Schuman

« Le battement d’ailes d’un papillon peut engendrer un typhon à l’autre bout du monde ». Le mathématicien et météorologue Edward Lorenz s’est appuyé sur ce proverbe chinois et sur la théorie du chaos pour créer « l’effet papillon ». Selon cette théorie, des actions, en apparence, dissociées les unes des autres entraîneraient des conséquences totalement imprévisibles. La théorie du chaos et ses effets papillon permettraient de décrire le comportement de la nature et sa relation fragile avec la durabilité des ressources finies à l’ère de l’Anthropocène. Les actions de l’homme aura désormais de graves conséquences sur la durabilité de notre planète : réchauffement climatique, désertification, pollution, épuisement des ressources, etc…
« Effet papillon » (Efecto Mariposa) est une proposition d’installation artistique qui invite le spectateur à réfléchir sur le fragile équilibre entre la nature et les empreintes que nous, les humains, imprimons sur la flore et la faune. À cette fin, l’intervention se concentre sur trois éléments : l’arbre, la personne et le papillon.
L’arbre symbolise le cycle de la vie, c’est l’un des grands symboles culturels de l’humanité et de l’imaginaire collectif. L’arbre ne s’arrête jamais, il produit du mouvement, parfois dense, parfois dilué, parfois rapide, parfois lent. Ses branches se développent et grandissent physiquement et spirituellement. La figure, avec la tête coincée dans le tronc, représente la fusion de la personne avec son environnement naturel : la recherche, la communion et la réunion de manière durable. Le papillon fait allusion à la transformation, au changement et à la résilience. Il se concentre sur ces petites actions qui, ensemble, peuvent apporter de grands changements pour conduire à un équilibre durable entre l’homme et son environnement ; un écosystème anthropologique renforcé par respect pour la nature.
« Effet papillon » est conçu comme une installation murale spécifique au site de la cour intérieure de l’ambassade d’Espagne à Bruxelles (Belgique), les ailes des papillons reproduisant le tissu urbain du centre-ville de Bruxelles.

Visites de l’Ambassade du lundi au vendredi de 9h à 17h sur rendez-vous à l’adresse emb.bruselas.ofc@maec.es