HELL’O Monster

Les HELL’O Monster ne sont plus à présenter, Jérôme Meynen et Antoine Detaille sillonnent l’Europe depuis plus d’une décennie avec leur monstres. Formés en peinture, les garçons s’éloignent, comme 10ème Arte ou Patrick Croes, des codes dits « traditionnels » du Street art. Ils ne se considèrent d’ailleurs pas comme des streetartistes. Le collectif est créé en 2008 d’abord à trois, ils formeront un duo à partir de 2014.  Tout au long de leur carrière, divers éléments de l’art ont influencé les deux artistes : les  vanités, les motifs ethniques, le Segments  Design et l’abstraction géométrique.

On retrouve systématiquement dans leurs fresques des êtres hybrides, mi-plante mi-oiseau ; l’homme, au début très présent dans leurs œuvres, s’est muté, effacé et n’est présent que via des éléments épars comme des yeux. Ce qui caractérise l’œuvre du duo est la couleur, très présente, intense, parfois pastelle.  Il faut noter aussi que les œuvres ne sont pas porteuses d’un message spécifique, c’est l’esthétisme qui prime, le spectateur regardant les œuvres en tira la conclusion qu’il voudra, libre à lui d’y trouver une signification.