Amandine Lesay

Amandine Lévy grandit à Paris dans une scène graffiti en pleine en plein essor). Les collectifs artistiques qui l’entourent deviennent très vite des clés vers un monde urbain sublimé. Attirée par la peinture, elle étudie les arts plastiques à l’École Préparatoire de Paris.  À  20 ans, elle quitte la capitale française pour Bruxelles où elle intègre l’École Nationale de La Cambre pour y étudier durant cinq ans la peinture et la gravure.

Depuis 2007, elle collabore activement avec le photographe EROL43 (U.V T.P.K.). De cette rencontre va naître un travail approfondi autour de la photographie picturale. En 2011, elle rejoint le collectif liégeois B.G.D.C gang (Big Girls Don’t Cry) avec qui elle expose régulièrement. Depuis 2012, elle collabore avec la Galerie Archiraar et plusieurs centres d’arts contemporains, et participe à différentes foires internationales. Elle réalise sa première exposition personnelle en 2012 à Bruxelles. Amandine Lévy fréquente et apprécie s’entourer d’autre artistes, belges et internationaux, avec lesquels elle développe différents projets d’exposition. Elle crée un collectif SHARE A.E.A avec deux jeunes femmes de son atelier de la Cambre. Ensemble, elles exposent leurs dessins à trois mains.

Armée d’une solide technique du trait et du pinceau et un travail majoritairement composé de grandes huiles sur toiles, Amandine choisit de vivre pleinement son œuvre à travers laquelle elle exprime un life style brûlant et authentique. Fondé sur les clichés d’instants personnels, ou de ses amies photographes Lara Gasparotto et Clémentine Piret (B.G.D.C gang), le travail d’Amandine Lévy offre une lumière feutrée et incisive sur les enfants terribles de sa génération.

En 2014, elle intègre le label mode parisien Pantheone. Fondé en 2010 et mené par une équipe de jeunes femmes audacieuses, Pantheone mêle prêt-à-porter et studio de création.

Le parcours éclectique d’Amandine Lévy dévoile une artiste à part entière, une liberté de création qui tend à détourner les limites traditionnelles de la peinture, tout en conservant une narration maitrisée de son sujet. Amandine Lévy est en effet capable de se lancer dans une multitude de projets différents en maintenant une identité visuelle bien caractéristique : un trait juste, une composition d’un équilibre parfait qui offre toujours un brin de mystère. Ses peintures ne cessent de révéler une sensibilité particulière, avec la sensation parfois frustrante de ne pas avoir vécu ce moment tant il est rendu à la fois singulier ou poétique.